Bienvenue dans ce premier épisode de la série sur l'optimisation ! Aujourd'hui, nous allons découvrir comment optimiser le retour sur investissement de votre campagne AdWords, en nous concentrant sur la manière de générer des clics pertinents et de les transformer en ventes ou en prospects.

Si vous respectez ces meilleures pratiques AdWords lors de la création de vos campagnes, vous êtes sur la bonne voie pour améliorer votre retour sur investissement. Suivez le guide :

1. Assurez-vous que votre annonce contient le terme exact recherché par l'internaute.

Créez des groupes d'annonces distincts pour chaque terme ou mot sur lequel les internautes sont susceptibles d'effectuer une recherche pour trouver votre produit. Dans votre texte d'annonce, vous pouvez inclure le terme de recherche principal d'un groupe d'annonces spécifique et ajouter ensuite des variantes du terme dans la liste de mots clés. Vous augmenterez ainsi la pertinence de l'annonce et, par conséquent, le CTR (taux de clics), qui a un impact sur le niveau de qualité et la position de l'annonce.


Par exemple, si vous vendez des chaussures de tennis, créez des groupes d'annonces basés sur les termes susceptibles de faire l'objet d'une recherche ("chaussures de tennis", "baskets", "chaussures de sport", etc.). Pour chaque groupe d'annonces, vous pouvez ensuite facilement inclure un terme de recherche principal dans chaque texte d'annonce. Cette méthode peut également permettre d'attirer l'attention sur votre annonce. En effet, à chaque fois qu'un internaute effectue une recherche sur votre mot clé, si celui-ci se trouve dans votre texte d'annonce, il y apparaîtra en gras.


2. Créez des listes de mots clés axés sur le retour sur investissement.

Ajoutez des variantes de mots clés axés sur le retour sur investissement à vos groupes d'annonces. Par exemple, pour le groupe d'annonces "baskets", vous pouvez inclure le terme "baskets" ainsi que des variantes de ce terme, telles que "acheter, magasin, remise, offre, offres, prix", etc. Vous pouvez également créer des groupes d'annonces distincts pour les variantes mal orthographiées. Le cas échéant, veillez toutefois à ne pas utiliser l'outil d'insertion de mots clés avec ces variantes orthographiques, car cela risque de nuire à votre annonce et à l'image de votre marque.


Si vous ne souhaitez pas que votre annonce soit diffusée aux internautes qui ne sont pas prêts à effectuer un achat, pensez à ajouter des mots clés à exclure, tels que "informations", "avis" ou "comparateur", à votre groupe d'annonces. Cela signifie que lorsqu'une recherche inclut ces termes (par exemple "comparateur de baskets"), votre annonce n'est pas diffusée. Vous pouvez aussi définir des mots clés à exclure qui bloqueront la diffusion de produits, services ou termes sans rapport avec le mot clé. Par exemple, si vous vendez des souris d'ordinateurs, utilisez le terme à exclure "mickey", si vous vendez des meubles mais n'offrez pas de services de réparation, utilisez le terme "réparation" ou encore si vous vendez des produits de luxe, utilisez le terme à exclure "bon marché".

Gardez également à l'esprit que des options de ciblage des mots clés différentes généreront un type de trafic différent pour votre campagne. Des mots clés en requête large incluront tous les synonymes et les variantes d'un terme ou de plusieurs mots, tandis que les options de ciblage par mot clé exact ou par expression exacte limiteront dans une certaine mesure le trafic.


3. N'oubliez pas que les mots clés génériques et générateurs de trafic ont peu de chance d'optimiser votre retour sur investissement.

Très souvent, les mots clés génériques entraînent un volume important d'impressions, mais peu de clics ou de conversions, la raison principale étant que votre texte d'annonce ou votre produit n'est pas pertinent pour la requête de recherche. Cela a pour effet de réduire le CTR du groupe d'annonces et la position des annonces.


Prenons l'exemple suivant. Vous vendez des tapis en ligne et souhaitez attirer un large public intéressé par la mode. Vous décidez d'inclure des mots clés tels que "maison" et "sols" dans votre groupe d'annonces, afin d'encourager les internautes à acheter des tapis. Cependant, il est peu probable que les internautes qui effectuent des recherches sur les termes "maison" ou "sols" soient intéressés par votre produit ou prêts à acheter un tapis dans l'immédiat. Les performances des mots clés génériques sont donc médiocres et ont un impact négatif sur les performances de vos annonces.



4. Vos annonces sont-elles aussi attrayantes qu'elles le devraient auprès de vos clients potentiels ?

Votre annonce doit fournir aux clients potentiels le plus d'informations possible, afin qu'ils puissent prendre une décision éclairée avant de cliquer sur votre annonce, ce qui vous coûtera de l'argent. Si c'est le cas, vous saurez que les clics émanent de clients qui sont réellement intéressés par votre produit, et pas simplement à la recherche d'informations supplémentaires. Dans la mesure du possible, essayez d'inclure dans votre texte d'annonce les informations contenues sur votre page de destination, en y ajoutant des spécifications du produit et autres informations tarifaires. Exemples : "TV écran plat de 24 pouces", "Livraison gratuite pour toute commande de plus de 40 €" ou "Hébergement Web à partir de 3,99 € par mois".


L'outil d'insertion de mots clés peut également vous aider à créer des textes d'annonces très pertinents. Si une formule d'insertion de mots clés est incluse dans le texte, tous les mots clés qui déclenchent la diffusion de votre annonce seront insérés dans le texte d'annonce. Ainsi, vous êtes sûr que ce mot clé est en rapport direct avec le terme recherché.