De plus en plus d'internautes utilisent leur mobile pour accéder à Internet. Pour tirer parti de cette tendance, la première chose à faire consiste à vous assurer que vous avez activé la diffusion de vos campagnes publicitaires sur les smartphones. Si vous souhaitez être encore plus efficace, n'hésitez pas à créer des campagnes distinctes ciblant uniquement les mobiles. Vous pourrez ainsi optimiser vos mots clés, le texte de vos annonces et les pages de destination en prenant en compte la plate-forme mobile sur laquelle les internautes verront votre message.

Razorfish, une agence publicitaire internationale spécialisée dans la publicité numérique et basée aux États-Unis, a procédé ainsi pour l'un de ses clients, propriétaire de magasins :

Pour commencer, l'équipe Razorfish a dupliqué les campagnes existantes diffusées sur les ordinateurs de bureau en modifiant les paramètres afin de cibler les smartphones.
Étant donné la notoriété de son client, Razorfish a décidé de se concentrer sur des termes directement liés à la marque, et donc susceptibles de générer un trafic suffisant pour déterminer la meilleure façon d'optimiser les campagnes de ce client.
Pour mesurer les performances, Razorfish a effectué le suivi de différentes statistiques de conversion afin de savoir, par exemple, si un mobinaute avait recherché l'adresse d'un magasin physique ou s'il avait téléchargé un bon à partir du site Web. L'agence a immédiatement constaté que le coût par conversion était inférieur de 7,5 % sur les mobiles et a, de ce fait, décidé de tester de nouvelles méthodes pour optimiser les campagnes diffusées sur ce type de support.
L'équipe a tout d'abord vérifié si les variantes affichées sur la page de destination de la campagne avaient un impact sur les taux de conversion. L'hypothèse de départ était que les mobinautes cherchaient peut-être à effectuer une action spécifique et que, si le client leur donnait la possibilité de réaliser cette action rapidement, il obtiendrait de meilleurs résultats. Pour le client de Razorfish, les taux de conversion se sont avérés bien plus élevés lorsque l'internaute était redirigé vers une page de destination qui affichait les adresses des magasins les plus proches.
Razorfish a ensuite testé quatre variantes du texte d'annonce, y compris la version originale utilisée dans les campagnes diffusées sur les ordinateurs de bureau. Chacune de ces trois nouvelles versions a généré un taux de conversion supérieur de 9,3 % à celui obtenu par la variante offrant les meilleures performances dans les campagnes diffusées sur les ordinateurs de bureau.


Posté par Fanny