En qualité d'utilisateur actif sur le forum Google AdWords et d'employée d'une agence de marketing en ligne, je suis confrontée à des questions qui traduisent un manque de connaissance du système AdWords. Certaines sont représentatives des idées fausses qui circulent sur les forums. Les autres concernent des théories erronées qui naissent d'informations contradictoires fournies aux clients dans le cadre de négociations commerciales. Par conséquent, je voudrais partager cinq théories qui m'ont été exposées lors de réunions avec des clients.

Idée fausse n° 1 : certaines agences signent des accords avec Google qui leur permettent de placer les annonces dans les trois premières positions sur le côté gauche de la page de résultats de recherche. 

En réalité : je dois avouer qu'il s'agit là d'une des questions les plus intéressantes qu'un client m'ait posée. Bien sûr, il n'est en aucun cas possible pour une société de signer un "accord d'exclusivité pour les liens commerciaux" avec Google. Dans la plupart des cas, les meilleures positions reviennent aux campagnes les mieux optimisées. Tout utilisateur AdWords qui a déjà diffusé sa propre campagne sait que les annonces qui s'affichent dans les résultats de recherche font l'objet d'une rotation constante, qui dépend de nombreux facteurs tels que le niveau de qualité, le tarif de CPC et la correspondance avec les requêtes. Tous les annonceurs disposent des mêmes chances de voir leurs annonces diffusées à gauche ou à droite des liens commerciaux et au bas de la page (actuellement en cours de test). La diffusion des annonces dépend du suivi constant de la campagne et de son optimisation.

Idée fausse n° 2 : les annonces les mieux placées sont plus performantes, alors que les annonces moins bien placées ne le sont pas du tout.


En réalité : de nombreux articles font référence au concept de "triangle d'or Google", qui est une représentation graphique des résultats et positions des annonces sur lesquelles les internautes cliquent le plus. Le public non ciblé ignore généralement nos annonces, même lorsqu'elles sont diffusées en première ou deuxième position. Notez que les annonces doivent cibler des internautes spécifiques, potentiellement intéressés par votre produit. Le contenu du texte de l'annonce doit, lui, inciter les internautes à cliquer. Par conséquent, la diffusion de l'annonce en première ou neuvième position a peu d'importance. Si l'offre est claire et attrayante, l'internaute voudra en profiter.

Idée fausse n° 3 : mes annonces font face à peu de concurrence, je n'ai donc pas besoin de payer beaucoup pour enregistrer des clics. 

En réalité : sachez tout d'abord que si la campagne est correctement planifiée et optimisée, les annonces ne sont (presque) jamais onéreuses. Tout dépend du niveau de concurrence des expressions. S'il existe peu de concurrence pour votre expression, deux scénarios sont possibles :

Scénario n° 1 : la campagne a été correctement préparée en termes de qualité, les annonces sont diffusées aux positions les plus élevées sur les pages de résultats de recherche et vous dépensez 1/30e de votre budget.

Scénario n° 2 : la campagne n'est pas diffusée très souvent sur les pages de résultats de recherche et vos frais augmentent jour après jour, ce qui réduit de plus en plus votre budget.

Malheureusement, le deuxième scénario est le plus courant. Sachez que votre société n'est pas nécessairement en concurrence avec des entités du même secteur. Il existe parfois des annonces fortuites associées à des mots clés erronés qui s'affichent sur n'importe quelle page possible de résultats de recherche. Malheureusement, les campagnes de ce type ont tendance à faire augmenter les frais et à devenir des concurrentes pour celles des autres annonceurs. Dans ce cas, examinez attentivement votre campagne et soignez sa qualité. Cela peut permettre d'accroître sa présence sur les pages de résultats de recherche et d'augmenter le taux de clics (CTR). Un meilleur CTR entraîne directement une meilleure position des annonces et des tarifs de CPC moins élevés.

Idée fausse n° 4 : seule une agence spécialisée dans le marketing en ligne est à même de créer une campagne AdWords performante. 

En réalité : il est exact que les employés des agences de ce type bénéficie de l'expérience nécessaire pour diffuser des campagnes AdWords. La plupart d'entre eux sont d'ailleurs des spécialistes AdWords agréés. Néanmoins, personne ne connaît mieux une société que son propriétaire. Lorsque vous dirigez un service marketing, vous recueillez en permanence des informations concernant le marché et les clients potentiels avec lesquels vous établissez des relations commerciales. Vous savez qui est le plus intéressé par ce que vous proposez et quel public vous souhaitez toucher. Vous surveillez votre macro-environnement, sur lequel vous basez la création de campagnes performantes. Vous avez seulement besoin de connaître le système et de continuer votre activité.

Vous ne devriez avoir besoin de conseils que si vous rencontrez des problèmes à gérer le système. Rappelez-vous cependant que c'est vous qui connaissez le mieux les besoins de votre entreprise et savez comment vous souhaitez la développer. Vous planifiez le déroulement de la campagne et l'agence vous aide uniquement à le valider.

Idée fausse n° 5 :si mon site Web est en anglais, je ne peux pas en faire la promotion sur le marché français.

En réalité : c'est faux. Lors de la création d'une campagne, l'objectif principal est de toucher les internautes qui attendent votre offre, qui la comprennent et qui vont en parler autour d'eux. Par conséquent, les campagnes en polonais, italien et français fonctionnent bien en Pologne, Italie et France, respectivement. Cependant, il existe également en Pologne, Allemagne, France ou aux États-Unis, des internautes d'autres nationalités. Il s'avère qu'en Pologne et en France, de nombreux internautes recherchent des informations en anglais. Donc, si vous souhaitez touchez un public d'anglophones vivant en France, une campagne en anglais est idéale.

Bien sûr, le niveau de qualité d'une telle campagne constitue le revers de la médaille. Si vous définissez vos annonces et vos mots clés conformément à ce que vous proposez, le niveau de qualité ne sera pas suffisant. Par ailleurs, vous pouvez toujours préparer une version en français et une version en anglais. Une étude de marché et la connaissances des options qui s'offrent à vous constituent le fondement de la création d'une campagne. Comment obtenir de telles informations ? La méthode la plus facile consiste à consulter les statistiques de vos pages. Si de nombreux visiteurs de votre site Web habitent en France et que les mots clés sont en français et en anglais, ce type de campagne sera sans doute accepté sur le marché.

Je vous ai présenté seulement cinq des dizaines de questions posées chaque jour sur les forums. Les utilisateurs cherchent visiblement à obtenir davantage d'informations sur cet outil. Malheureusement, cela entraîne une augmentation constante des idées fausses et trompeuses.




Paulina Niżankowska