Les annonceurs cherchent constamment des moyens de s'assurer que leurs annonces en ligne sont vues par les internautes, afin d'améliorer la notoriété de leur marque. Ceci n'a rien d'évident : 56 % des annonces graphiques et 46 % des annonces vidéo* ne sont jamais vues parce qu'elles se trouvent en dessous de la ligne de flottaison, à un emplacement auquel les utilisateurs doivent accéder par défilement ou encore dans un onglet en arrière-plan. Depuis plusieurs années, nous nous efforçons d'aider les annonceurs à relever ce défi, et aujourd'hui, nous sommes en mesure d'annoncer trois améliorations de taille : la mise à jour de toutes les campagnes au CPM vers les campagnes au CPM visible, la nouvelle fonctionnalité de limitation du nombre d'expositions visibles et l'ajout de nouvelles statistiques basées sur le critère de visibilité.

Toutes les campagnes au CPM sont désormais des campagnes au CPM visible
Comme nous l'avons annoncé en septembre, nous poursuivons nos efforts dans le but d'établir la visibilité comme la norme des transactions en rapport avec la publicité numérique : nous avons mis à jour toutes les campagnes au CPM sur le Réseau Display de Google en campagnes au CPM visible (vCPM). La transition est terminée, et le Réseau Display de Google est devenu l'une des seules plates-formes multimédias sur lesquelles les annonceurs ne paient que pour les impressions réellement visibles par les utilisateurs.
Les achats au CPM visible (vCPM) ont été lancés dans AdWords en 2013 afin que les annonceurs puissent choisir de ne payer que pour les impressions display et vidéo répondant au critère de visibilité, tel qu'il a été défini pour le secteur par le MRC. Celui-ci prévoit que 50 % ou plus de l'annonce doit s'afficher à l'écran, pendant une seconde minimum pour les annonces graphiques et pendant deux secondes pour les annonces vidéo (mesures basées sur la technologie Active View de Google). Cette année, des dizaines de milliards d'impressions ont été filtrées et exclues avant d'être facturées aux annonceurs AdWords, car elles ne répondaient pas à ce critère.
 Le CPM visible aide les annonceurs cherchant à améliorer la notoriété de leur marque à optimiser leurs achats et à atteindre leurs objectifs de campagne : 
Devialet, une société d'équipement audio basée à Paris, souhaitait faire connaître ses haut-parleurs et ses amplificateurs à un public plus large. Pour cela, Devialet a réorienté ses campagnes du CPC au vCPM. Elle a ainsi vu son taux d'impressions visibles par euro grimper de 49 % et le temps moyen passé sur le site par les internautes augmenter de 50 %.

La nouvelle fonctionnalité de limitation du nombre d'expositions visibles offre aux annonceurs un contrôle inégalé
La fonctionnalité de limitation du nombre d'expositions vous permet de contrôler le nombre de diffusions de vos annonces auprès d'une même personne. Lorsque les impressions non visibles sont comptabilisées dans le calcul de la limite du nombre d'expositions, il est possible qu'une personne ne voie pas votre annonce autant de fois qu'elle le devrait.
 Dès les prochaines semaines, la fonctionnalité de limitation du nombre d'expositions ne comptabilisera que les impressions visibles pour les campagnes display et vidéo AdWords. Ainsi, les annonceurs pourront mieux contrôler la fréquence de diffusion des annonces réellement visibles par les internautes. Pour en savoir plus sur la configuration d'une limite du nombre d'expositions, consultez le centre d'aide.

De nouvelles statistiques disponibles dans les rapports pour obtenir une vision plus précise des performances de vos campagnes
Pour permettre aux annonceurs d'obtenir des statistiques plus précises sur les performances de leurs campagnes display et vidéo, nous avons ajouté des statistiques supplémentaires basées sur le critère de visibilité :
  • Nombre total d'impressions visibles
  • Pourcentage d'impressions visibles 
  • Pourcentage d'impressions visibles ayant enregistré un clic

Grâce à ces statistiques, les annonceurs peuvent savoir quels emplacements et quelles créations génèrent les meilleures performances lorsqu'ils sont visibles par les internautes.
Nous prônons depuis longtemps l'adoption d'une norme basée sur la visibilité pour les transactions afin d'aider les responsables marketing et les éditeurs à collaborer de manière transparente, avec efficacité et en toute confiance. Nous avons franchi une nouvelle étape en ce sens.

Posté par Glenn Wilson, chef de produit, AdWords
 * Étude Google, 2014